Bonjour,

Me revoilà après une longue absence mais je n’ai pas arrêté de faire des photos. J’ai varié les plaisirs entre photos de famille, photos (sub-)aquatiques lors de notre week-end au Center-Parcs et photos de Strasbourg lors de mes sorties hebdomadaires du mercredi. Aujourd’hui je vais partager avec vous une expérience menée il y a 4 semaines. Le suspens est rompu puisque c’est indiqué dans le titre. J’ai fait une sortie comme en argentique. J’ai également le plaisir de partager mes balades avec Richard qui vient de s’offrir un réflexe et à qui je tente de transmettre mes connaissances.

Mon appareil

Mon très fidèle E-500 était configuré pour que l’écran ne serve pas. Il affichait  ni les réglages ni l’aperçus. Le format RAW émule la pellicule de 200 ISO . J’avais choisi cette valeur assez polyvalente. Le mode M était sélectionné et pour pousser le réalisme j’ai monté un objectif 50 mm 1.8 OM. La gestion de l’ouverture et de la mise au point sont manuelles.

Mes constatations

Sans jeu de mot, que de mauvais réflexes !
Par exemple,  Je me jette sur l’écran pour voir à quoi ressemble la photo prise. Un autre est de ne pas surveillé mon exposition dans le viseur. Il n’est pas très confortable mais ce n’est pas une excuse.
Et quelle impatience, entre 2 photos pendant la marche, l’envie était forte mais j’ai tenu bon.

La chambre noire

J’utilise ce jeu de mots pour parler du moment ou j’ai regardé mes photos pour la première fois. Je vous livre mes mots :
“C’est tout cramé”, “C’est tout flou”, “C’est trop sombre”, “Ah enfin une photo potable”.
Bref, j’ai pris un bonne claque et j’ai compris certain de mes défauts.
Pour le flou, j’ai quelques excuse, ma vue n’est pas excellente et j’ai un viseur rikiki.

Le résultat

Je vous propose une série de photos issue de cette sortie.

Il s’agit d’un détail de la cathédrale se Strasbourg.  Il me semble l’avoir publié mais je ne retrouve pas l’article. On constate sur ce cliché un défaut minime de mise au point puisque l’oeil n’est pas vraiment net.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ici, un détail de l’horloge astronomique. J’aime ce fouillis hyper organisé et ultra précis.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Et hop, une photo graphique pour le fun.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Oh, un oeil, un spot dans la Petite France. J’ai rattrapé cette photo qui était sous-exposée à la prise de vue.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La suivant est une texture à la jonction de 2 murs. Il y a un flagrant problème de mise au point.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Voici mon Padawan entrain de jouer avec les arceaux à vélo pour comprendre la profondeur de champs. Ma photo est  floue car action, petit viseur et map manuelle ne forment pas un trio magique.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Un petit détail de la Statue de Gutenberg située sur la place éponyme.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Là, un ange de la cathédrale qui était également sous-exposé à la prise de vue. Le format RAW et Lightroom aident à sauver des photos. Le traitement noir et blanc est bien adapté à cette photo mais c’est aussi l’artifice qui m’a permis de la sauver.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Dixième photo :
La photo comme en argentique c’est f(l)ou, j’en referais :)
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les conclusions

C’était une belle expérience que je renouvelle à chaque sortie. Les progrès sont flagrants et les déchets sont en diminution mais pas que le nombre de prise de vue l’est aussi. J’ai pas encore corrigé tous mes défauts alors je continue ce travail mais en m’imposant des thèmes.
Le transfert de connaissance est également un bon exercice. Il me pousse à me rappeler les fondamentaux et les bonnes pratiques et à parler de l’intention photographique et du message de l’image. J’ai ainsi révisé l’ouverture, les isos, la vitesse sans oublier la composition. J’aime vraiment partager cette passion. Pour la petite anecdote, lors de notre dernière sortie il n’a fait que 4 photos. Il a appris tout seul la règle d’avoir toujours de batterie chargées.

10 thoughts on “Une sortie photo “comme en argentique”

  1. Si tu trouves que tes photos sont un peu molles, tu peux toujours les poster un peu plus petit et avec un petit coup de “unsharp mask”. Sinon, il y a de l’autofocus sur les appareils argentiques, hein (et puis sur par exemple l’OM-10, qui n’est pas AF bien entendu, il y a un viseur très bien et avec un stigmomètre – faut quand même pas pousser trop loin le masochisme).

    L’horloge m’a l’air pas mal, il faudra que je fasse un jour un crochet par Strasbourg.

    1. Emmanuel,

      Tu me trouve trop exigeant ?

      Désolé pour l’amalgame entre map manuelle et autofocus mais je compare avec ce que je connais.
      Mon seul réflexe argentique n’est pas autofocus mais son viseur est fait pour avec sigmomètre.

    2. Chacun choisit son niveau d’exigence, mais avec un viseur médiocre moi cela ne m’amuserait pas du tout de faire de la mise au point manuelle. Ma suggestion si tu veux reproduire la mise au point au stigmomètre (mais sans le stigmomètre), je pense que ce serait mieux de mettre rien que le collimateur central de ton auto-focus, et puis faire un recadrage pour décentrer comme il faut).

      1. Emmanuel,

        Oui c’est que je pourrais utiliser le collimateur centrale mais il manquerait le plaisir, un peu maso, de tourner la bague de mise au point.
        Sur les Olympus, les objectifs “numérique” n’ont pas cette souplesse quand tu utilises la map manuelle, il y a une espèce de saccade comme s’il y avait des crans. C’est dommage, il n’y a pas la confirmation du focus avec cet objectif.

        Quand je serais grand, j’aurai un boitier avec un vrai viseur confortable. :-P

        1. Oh là là en plus si la molette s’y met en plus… ce n’est plus de la photo à la mode argentique, mais carrément “bondage” :-). (Tu es sur qu’il n’y a pas un petit switch “MF” sur l’objectif? Par exemple sur les sigma non-HSM, il faut les mettre en MF sinon c’est le même souci – mais bon, pour faire du MF, il faut un objectif prévu pour, avec une molette pleine de volupté (ah, oui, si on est maso, ça ferait mal).

        2. Arf ! je me suis mal exprimé.
          L’objectif OM à une bague de mise au point très douce et bien dosée au niveau de la dureté mais n’est pas compatible AF;
          Mes objectif numérique n’ont pas le commutateurs AF-MF (sauf le 70-300) et lorsque je bascule le boitier sur MF, il y a des petites saccades lié à leur construction. Donc, je ne fais pas de MF avec les objectifs numériques.

  2. Oui je rejoins Emmanuel, l’autofocus en argentique c’est arrivé il y a bien 20 ans.
    Ce n’est pas forcément réaliste de s’en passer si le viseur n’est pas à la hauteur. (et la vue de l’opérateur derrière si elle ne rattrape rien)
    A moins que tu n’aies en plus pas bien réglé ton viseur à ta vue?

    Félicitations en tout cas. Il faudra que je refasse une session de ce genre moi aussi mais je ne pratique pas assez régulièrement ces derniers temps, ce sera un désastre après une année pauvre photographiquement. :)

    1. Choperrette,

      Pour la map manu, j’ai expliqué que c’est lié à mes connaissance.
      Et oui mon viseur est plus petit qu’un trou de serrure, le verre de visé n’est pas très bon.
      J’ai réglé le viseur à ma vue.
      Du coup j’ai beaucoup de mal à faire la map quand le sujet n’est pas très contrasté.

      Merci pour les félicitations, il est vrai que de refaire des sortie le mercredi aide, je te le conseille c’est bon pour toi et aussi bon pour le travail. Je travaille mieux depuis.

  3. Je félicite la démarche. Le fait de vouloir travailler sans les appuis technologiques du numérique montre que tu as la volonté de t’appliquer. Et c’est cela qui fait progresser le photographe. Que ce soit en argentique ou en numérique, le plus important est de bien réfléchir à ce que l’on veut obtenir et comment y parvenir. Tu as posé les premières bases d’une bonne réflexion et il faudra aller plus loin que la technique pour passer au niveau supérieur.
    Bravo.

    1. Merci Fred,

      Tu as parfaitement résumé le but de l’exercice. La première fois que j’ai entendu parlé de cette exercice je le trouvais intéressant mais après l’avoir pratiqué, je le conseille.
      Mais il faut le conseillé a ceux qui ont déjà quelques années de photos et qui ont pris comme moi de mauvais réflexes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *