encore des petits z’oiseaux

Bonjour,

Je fais suite au précédent article sur le sujet, j’apprend à maîtriser mon nouveau et lourd joujou et je continue à me faire plaisir avec les z’oiseaux. C’est vraiment fun de prendre le temps d’observer, de traquer partir en billebaude ou de les attendre sagement à la maison et d’immortaliser ces animaux merveilleux.

Juste pour vous donner des nouvelles personnelles après 2 semaines d’absences, ma situation continue sa progression vers le mieux. Tout n’est pas encore rose mais les dossiers avancent et ça fait plaisir. Du coup mon morale suit la même tendance. Je progresse doucement sur mon nouveau projet. Le projet photo prend forme, encore un peu de jus de cerveau, de bande passante et d’huile de coude. Yapuka !

Revenons à nos moutons à plumes, … Je vous prose aujourd’hui un échassier et des passereaux.

Je ne vous présente plus Le symbole migrateur de l’Alsace, la cigogne. Elles sont revenues et c’est un vrai plaisir que de partir en billebaude à leur recherche. J’ai trouvé ce spécimen en plein repas.

La cigogne mange des protéines

Le premier passereau est un peu timide, il tente bien que mal de se cacher derrière une frêle branche. Bonjour la mésange charbonnière !

Je me cache

A l’affût dans mon jardin, au dessus de moi, dans le cerisier une autre mésange qui profite des derniers rayons de soleil.

Je me dore au soleil

Et je finirai cette série par le clou du spectacle, L’oiseau funanbule, le rouge-gorge tient en équilibre sur le fil invisible.

Le rouge gorge perché sur le fil invisible

A bientôt.

Ça me manque …

Bonjour,

Je pensais juste publier un article avec quelques photos de nuit mais finalement il faut que je me lance …

Je traverse une mauvaise passe depuis plusieurs mois et quelques ennuis physiques me bloquent et obstruent mon esprit. Je n’ai pris que quelques photos depuis le début de l’année. Et toutes les photos que j’ai publié cette année datent encore de l’an passée. Depuis hier, les nouvelles bonnes et moins bonnes tombent tels de dépêches AFP et je pense enfin entrevoir la clarté du bout du tunnel et j’ose enfin espérer toucher du bout du doigt mon loisir adoré. Malgré tous ces désagréments, je ne suis pas resté inactif et j’ai lu des tas d’articles fort intéressants, parcouru quelques chaînes YouTube très instructives et surtout beaucoup réfléchit. Il faut se rendre à l’évidence, mon approche de la photo est aujourd’hui arrivée à son paroxysme ; C’est donc le moment idéal pour réévaluer mes objectifs.

Super Lune du 14/11/2016

Dans mon projet, il n’est pas question de fermer cet espace. Il me servira toujours à publier mes photos de tous ces sujets qui me plaisent. Il faudra le voir comme mon camp d’entraînements. J’y publierai au même rythme, le mercredi en général, des photos de tous horizons sans changer ma ligne éditoriale. Quelle classe ce terme pour désigner le fait que je publie des photos du tout venant que je souhaite partager avec tous, sans cohérence et surtout chaque semaine passer du coq à l’âne. C’est un peu comme les sportifs de haut niveau qui travaillent inlassablement leurs gammes. Il faut que je continue l’exploration de thèmes annexes, de travailler les techniques fondamentales et tester de nouvelles techniques, ne pas perdre cette diversité et garder le plaisir de la photographie dans son ensemble.

Les arbres à contre nuit

Je lancerai un espace dédié pour qu’il ne soit pas pollué par la diversité de cet espace. Je n’ai pas encore défini la forme et mon cœur penche pour un portfolio. A l’instar des photographes que j’apprécie, je souhaite vraiment publier des séries cohérentes et travaillées aux petits oignons. Mon premier projet concernera une série dont la base sera des photos de nuit et comme je l’indique dans le titre ça me manque ces sorties nocturnes seul au monde. J’adore ce travail avec les lumières dans l’obscurité que la source soit lunaire ou artificielle.

L’arbre à contre lune

A bientôt

Petits z’oiseaux

Bonjour,

Aujourd’hui, je vous propose 3 photos prises dans mon jardin. C’est un exercice sympathique qui nécessite de la patience mais qui ne prend pas forcement beaucoup de temps. La session de prise de vue à durée moins de 2 heures. Par contre, j’ai positionné quelques graines la veille en prévision de l’exercice.

Je vous présente aujourd’hui un merle, une mésange charbonnière et madame pinson des arbres. J’ai galéré sur l’identification de cette dernière. C’est d’ailleurs plus facile d’identifier un mâle plein de couleurs qu’une femelle à la robe plus terne. Merci NatureGate (lien) pour l’outils d’identification.

Le Merle

 

Une mésange Charbonnière

 

Mme Pinson des arbres

Ce fut une courte  publication.

A bientôt 

Les moyens ducs

Bonjour,

Aujourd’hui, je vous propose quelques images de moyens-ducs. Ces hiboux sont reconnaissables à leurs « oreilles » en plumes. Ce sont des rapaces nocturnes.  J’ai pu les voir et les immortaliser grâce à une amie qui m’a signalé leur campement dans son sole pleureur. Venant d’acquérir mon nouvel outils, j’ai pu testé en condition réelle mon super télé.

J’ai vraiment été super heureux de les immortaliser surtout que je ne suis pas un spécialiste des photos animalières. J’espère qu’ils reviendront au printemps. La rencontre a été saisissante car ils ne m’ont pas lâché du regard tant que je me déplaçais calmement sous leur perchoir. 

Voici donc ma sélection de 5 photos parmi les dizaines prises pendant la session.  

Je t’ai vu
Je t’ai vu

Mon fond d’écran :)
Je t’ai vu – J’ai offert un tirage de cette photo pour le tuyau :)

Voilà, j’ai partagé avec vous ce souvenir exceptionnel et comme je l’ai écrit avant, vivement le printemps en espérant qu’ils reviennent :)

A bientôt

Bonne année 2017

bonjour à tous, 

Je vous présente mes meilleurs pour cette nouvelle année à vous, vos proches, les proches de vos proches et ainsi 6 fois et d’après la théorie des 6 degrés de séparation on a tout le monde.

Meilleurs voeux pour 2017

C’est plein d’entrain que j’entame cette nouvelle année photographique. J’ai plein de doute plein d’idée que je ne sais pas comment mettre en oeuvre plein d’inquiétude, plein de problème ça et là mais c’est fun d’avoir un nouveau chapitre de 12 pages à écrire. L’année c’est fini dans le brouillard et la nouvelle commence sous la neige ! C’est l’hiver ! 

Je viens de finir mon bilan pro, je vous propose le traditionnel bilan du blog. Je n’ai pas encore trouvé un seul qui ne le fait pas.

 

Mes résolution 2016 étaient :

  • Publier plus régulièrement : 30 articles posté au cours des 52 précédentes semaines. C’est un bon bilan pour moi qui depuis l’aventure blog n’a jamais été aussi régulier :)
  • Améliorer la qualité de mes clichés : Je sens la progression sur ce point. J’ai du mal à me juger mais j’en suis convaincu et j’accepte toutes les critiques :) Et si vous n’avez noter le changement dans les tag des article ou regarder les exif, j’ai également fait un investissement matériel cet année ;-)
  • Participer au collectif Poses Café : J’ai fait mais l’aventure s’est arrêté prématurément, dommage. Une piste à creuser peut-être.
  • Faire des photos, m’amuser, créer, réfléchir, … : Pour moi c’est « promesse tenue » même si j’aimerai en faire encore plus.

 

Mes bonnes découverte de 2016 :

J’ai au travers de mes pérégrination virtuelle sur la grande toile mondiale découvert un tas de choses et j’aimerai vous partager mes 3 plus grosses découvertes: 

  • Thomas Hammoudi (https://thomashammoudi.com/blog/), le photographe philosophe qui me fait des nœuds aux cerveaux à chaque publication ! C’est un blog que je vous conseil de lire avec du recul. 
  • Par l’intermédiaire de Mealin (http://www.pouruneimage.fr/), qui possède un fort blog intéressant par uniquement centrée sur la photo, j’ai découvert Gallica (http://gallica.bnf.fr/) la base de donnée de la bibliothèque nationale de France qui donne accès à des tas de documents et certain en rapport avec la photo.  Je vous suggère « Le guide de l’amateur photographie ou exposé de la marche à suivre dans l’emploi du Daguerotype et des papiers photographique » (lien direct) Il traite de la photographie à destination des débutant. Il était écrit en 1840 par J.F. Soleil. Ne lisez pas les pages relatives au polissage des plaques ou celle liées à la chimie mais simplement les pages 57 à 73 qui se concentre sur la prise de vue.

Quels sont mes résolution pour 2017 : 

Moi je dis, on prend les même et on recommance !

  • Publier plus régulièrement : au moins  30 articles
  • Améliorer la qualité de mes clichés encore et encore.
  • Etre créatif, arrêté de trop tergiverser et faire plutôt que penser faire.
  • Faire des photos, m’amuser, créer, réfléchir, … 

Et comme de tradition, à chaque article ses photos.  Pour conclure l’un des plus long article de l’année, quelques photos de brouillard en réponse à ma carte de vœux prises à Strasbourg la dernière semaine de 2016.

La cathédrale a la tête dans les nuages
La cathédrale a la tête dans les nuages
Un panorama de la cathédrale

Et pour finir en souvenir d’une photo prise un jour de grand brouillard, la version 2016 de la Gare de Strasbourg livrée ici avec un traitement beaucoup plus vintage :)

En attendant le train à vapeur

A bientôt