Bonjour,

Aujourd’hui un article un peu différents puisqu’il s’agit pour moi de vous parler d’avenir et pour ce faire, je vais agrémenté cet exposé par un pose longue.

Cette photo a été prise en Bretagne au cours de mes dernières vacances avec mon valeureux Oly E-620 couplé à au 14-42 et deux filtres ND8 et ND16 couplés. Il s’agit d’un grand classique que j’imagine mal en couleurs. Moi j’aime beaucoup ce rendu et cette atmosphère.

Pour ceux qui souhaites quelques informations géographiques, il s’agit du sentier des douaniers à Trégastel et la photo est direction château de Coastaérès que l’on devine à l’arrière-plan.

La côte de granite rose en pose longue

Voilà, cette photo vous a rendu plus zen, je peux balancer les news :)

Comme vous le savez probablement, je me questionne beaucoup sur ma pratique depuis près de deux ans. J’ai l’impression tenace d’être un à tournant, pallier de ma pratique photographique. Je souhaite maintenant entamer un démarche photographique plus artistique et orienté série d’œuvre. Des photos qui parlent, des photos cohérentes entre elles.

D’avoir croiser le génialissime Thomas Hammoudi a été salutaire dans cette démarche même si je dois avouer qu’il m’a littéralement retourner le cerveau. Ces articles sont chaque fois des uppercuts qui font réfléchir et qui donne de l’eau à mon moulin. Je l’écris systématiquement quand j’en parles mais vraiment allez lire son blog.

Je vais donc changer ma manière de présenter mes travaux et arrêter de faire des photos unaires. Il s’agit d’une expression de Roland Barthes dans son livre la Chambre Claire. Ce concept s’applique à toutes nos photos qui ne font partie d’aucun ensembles. Souvent de belles images comme celle de l’article mais qui auraient plus de force dans une série.

Ceci constitue, à partir d’aujourd’hui le nouvel objectif de mon parcours photographique. Je travaillerai à l’amélioration de ma technique uniquement pour servir mon propos.

Ce changement est en train de se matérialise dans ma photothèques. Ayant une très mauvaise gestion de mon fonds photographique, j’ai grand besoin d’y voir plus claire. J’ai besoin de trier les quelques 160 000 photos de mon catalogue.

Pour faire simple, j’ai trois types d’images : les reportages fait pour quelqu’un d’autres (les fêtes, les évènements, etc.). J’en faisais de temps en temps et j’évite maintenant autant que possibles. Ces images contiennent peu d’images que je réutiliserai. Ensuite viennent mes photos souvenirs qui n’ont quasiment aucune valeur artistique mais une très grande valeur sentimentale. Puis tout le reste, des photos plus ou moins réussies et qui pourraient constituer ma base de photos auxquelles on pourrait attribuer un aspect « artistiques ». Ces photos, je les divise encore en 2 parties : mes « œuvres » souvent unaires et le reste.

Juste en aparté et suite à une vidéo de Sébastien Roignant sur sa chaine Youtube « F1.4 », ce dernier groupe pourrait être mis à contribution dans un micro stock tel que celui d’Adobe et pourrait me rapporter quelques piécettes :) Pourquoi les laisser dormir sur mon disque dur. A voir ici.

Donc à compter de la prochaine publication, il ne sera plus question de poster quelques belles photos mais je parlerai de mes séries en cours ou terminé. Le rythme risque de baisser sauf si je fais évoluer ma ligne éditoriale. J’y réfléchis, j’y travaille et je vous dis.

La publication des séries ne se fera pas ici mais sur un espace dédié en cours de construction. Je vous fournirai les coordonnées GPS dès son lancement :)

En même temps, ce changement va modifier mon approche des concours photo de la FPF auxquels je participe. J’ai décidé d’abandonner le concours nature car ce n’est pas ma tasse de thé. Et je vais me lancer dans le concours auteur qui se base sur des séries d’images et poursuivre le concours noir & blancs.

Voilà, ce long article se termine. J’espère ne pas avoir fait fuir mes quelques lecteurs.

Soyez patient, je reviens bientôt

2 thoughts on “Des changements à venir

  1. C’est intéressant de suivre tes questionnements photos. Cela pousse à réfléchir soi-même à son approche.
    Je n’ai pas grand espoir, mais c’est en partie grâce à tes réflexions que j’ai envoyé quelques clichés pour 2 concours. Cela m’a poussé refaire un peu le tour de mon stock et à m’intéresser à ce qui me plaisait vraiment ou non.

    Bref, ne sous-estime surtout pas l’intérêt de ce type billet ;-)

    PS : pour une raison que j’ignore les smileys ne s’affichent pas chez moi.

    1. Mealin merci pour ton commentaire bienveillant et surtout très rassurant.
      C’est un virage quelque peu sans visibilité et changer ma ligne éditoriale après autant d’année n’est pas aussi facile.

      Vraiment ravi et honoré que j’ai pu t’influencer ;)

      PS : Merci pour le signalement, je gère cette histoire d’émoticône :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.