Bonjour,

Aujourd’hui je vais vous parler de ma participation au thème du mois de Poses Café. Il s’agit de “J’eu d’ombres et de lumière” qui m’a encore fait un petit peu stresser mais j’ai trouvé cette fois ci que c’était un bon stress.

J’attendais impatiemment le soleil pour traiter le sujet avec de la lumière naturelle, pas de bol ! J’avais une idée de photo dans la cathédrale de Strasbourg.

Je me suis alors penché sur un thème qui me tient à cœur, la photo de nuit. Et comme je suis pas très motivé pour sortir lorsqu’il fait moins de 20°C, je me suis rabattu sur une photo “studio”.

Cette fois, je n’ai pas immédiatement dégainé mon APN et produit un truc bien mais à l’arrache, j’ai d’abord posé les bases sur mon calepin rouge. J’ai profité de mes déplacements en train pour réfléchir en amont. Cette étape m’a permis de me faire une image mentale précise du résultat que j’attendais.

Voici une photo de la double page du cahier de note :

Le calepin rouge
Le calepin rouge

Comme vous pouvez le voir, le choix du bougeoir était déjà fait. J’avais pris soin d’étudier les sujets disponibles en amont des croquis. Ce préalable était nécessaire à la construction de l’image.

Au moment de la prise de vue, j’ai travaillé à obtenir le résultat souhaité mais en tenant compte du contexte disponible. N’ayant pas de studio photo dédié, je peux me servir de toutes les surfaces planes disponible dans la maison. Un bahut avec une plaque claire rehaussé d’un miroir a parfaitement fait l’affaire. J’avais prévu le miroir dans mes notes. Lorsque l’on prépare à faire sa photo, il faut rester flexible.

Concernant le traitement de l’image, je l’avais également prévu au départ puisque partie intégrante du rendu final. Pour ceux qui n’arrivent pas à relire mes notes, j’avais prévu de faire du HDR naturel afin d’avoir une ambiance chaleureuse, des ombres marquées et une flamme visible plutôt qu’un magma lumineux. Lorsqu’on le réalise dans une pièce sombre, ce cocktail est complexe et avec mon matériel, le traitement HRD est la seule solution.

La séance de prise de vue s’est déroulée de la manière suivante.

J’ai d’abord fait des photos en mode priorité ouverture et mesure matricielle de luminosité afin de parfaire la mise en scène. J’ai ainsi pu éliminer les objets présent en périphérie de l’image. Déplacer mon sujet dans le cadre pour le placer au bon endroit. Vérifier que le reflet dans le miroir est où je le souhaite. J’ai également fait la mise au point avant de la verrouiller.
Puis je suis passé en mode manuel. J’ai changé à chaque prise de vue la vitesse pour faire des photos entre 1/4000e et 40 secondes par cran d’un 1IL. Je peux vous dire aujourd’hui que c’est beaucoup trop. Il faudrait que je me penche sur une méthode permettant de déterminer le bon nombre d’image et surtout du choix des vitesses.

Au moment du passage au post-traitement, j’ai importé les RAW dans Lightroom, j’ai validé avec la dernière image en mode ouverture que la composition et la mise au point étaient bonnes. J’ai d’abord tenté une fusion HDR (fonction disponible dans la version 6) de toutes les images en mode M. C’est officiel, c’est une mauvaise idée.

J’ai également découvert que de laisser la cause “luminosité automatique” dans le menu traitement n’apportait rien de bon dans mon contexte sombre.
Au final, c’est un HDR de 3 photos sélectionnées par dichotomie. Ne me demandez pas les quelles, je n’ai pas noté.

Sur le HDR, j’ai fait quelques réglage de température, de contraste et de netteté.
Voici le résultat final, tel que publié sur le site du collectif.

Jeu d'ombre et de lumière
Jeu d’ombre et de lumière

J’espère que ce récit de la création d’une image vous à intéressé.
N’hésitez pas à me le signaler dans la zone commentaire.

C’est une expérience que je renouvellerai.

A bientôt.

2 thoughts on “Poses café #12 : Jeu d’ombres et de lumière

  1. Wow, c’est un truc que j’ai du mal à faire, préparer autant en amont ma photo. J’ai essayé, notamment pour mon projet de l’an dernier qui mettait en scène mon activité de tricot mais franchement, je suis nulle à ce jeu. (Ce n’est pas bien)

    Bravo en tout cas pour la photo.
    Bon OK, moi je l’aurais plus vu en 4:3 ou en 3:2 qu’en carré mais l’artiste est roi!
    Ah et pour le HDR, tu as Photomatix (payant mais tu dois pouvoir le tester avec un watermark sur le résultat) que je trouve bien et assez facile à utiliser (bon ça reste du HDR hein!!) Lightroom est un peu trop limité et c’est vrai que Photomatix permet vraiment de trouver le rendu qui te plaît, même “naturel”. Il y a sûrement d’autres logiciels mais je n’ai testé.

    1. Oh cool, tu viens me lire !

      Merci pour ton commentaires et ton compliment sur ma photo.

      Oui préparer une photo à l’avance permet d’imaginer un resultat. Ensuite on arrive à imaginer la composition, les paramètres techniques et au moment de la prise de vue c’est presque limpide.
      J’avais prévu le format 4:3 habituel mais je l’ai vue en carré, alors j’ai coupé :)

      Pour le traitement HDR, je connais Photomatix et j’utilise de temps en temps “Luminance HDR” sauf depuis que c’est intégré à Lightroom. Et comme le résultat de convient pourquoi prendre un outil de plus ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *