Bonjour,

Je fais suite au précédent article sur le sujet, j’apprend à maîtriser mon nouveau et lourd joujou et je continue à me faire plaisir avec les z’oiseaux. C’est vraiment fun de prendre le temps d’observer, de traquer partir en billebaude ou de les attendre sagement à la maison et d’immortaliser ces animaux merveilleux.

Juste pour vous donner des nouvelles personnelles après 2 semaines d’absences, ma situation continue sa progression vers le mieux. Tout n’est pas encore rose mais les dossiers avancent et ça fait plaisir. Du coup mon morale suit la même tendance. Je progresse doucement sur mon nouveau projet. Le projet photo prend forme, encore un peu de jus de cerveau, de bande passante et d’huile de coude. Yapuka !

Revenons à nos moutons à plumes, … Je vous prose aujourd’hui un échassier et des passereaux.

Je ne vous présente plus Le symbole migrateur de l’Alsace, la cigogne. Elles sont revenues et c’est un vrai plaisir que de partir en billebaude à leur recherche. J’ai trouvé ce spécimen en plein repas.

La cigogne mange des protéines

Le premier passereau est un peu timide, il tente bien que mal de se cacher derrière une frêle branche. Bonjour la mésange charbonnière !

Je me cache

A l’affût dans mon jardin, au dessus de moi, dans le cerisier une autre mésange qui profite des derniers rayons de soleil.

Je me dore au soleil

Et je finirai cette série par le clou du spectacle, L’oiseau funanbule, le rouge-gorge tient en équilibre sur le fil invisible.

Le rouge gorge perché sur le fil invisible

A bientôt.

2 thoughts on “encore des petits z’oiseaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *